Etain

Description

La présence d'étain dans l'organisme humain semble presque systématique dans les pays riches (dont France) mais en des proportions encore mal connue, et elle varie vraisemblablement selon de nombreux paramètres (environnementaux et alimentaires notamment).


Présent notamment dans les fruits en conserve, l’étain est généralement utilisé comme antioxydant. 

L'étain est un oligo-élément non-essentiel pour l'Homme. Il est naturellement présent dans les aliments sous forme de sels stanneux et sels stanniques (SnCl2). 

Ces derniers sont utilisés comme additifs alimentaires uniquement chez les asperges blanches appertisées. Au-delà, on considère que les fruits et légumes en conserve, ainsi que les boissons en cannette correspondent à plus de 80 % de nos apports en étain, ce qui est dû à la migration de l'étain vers les aliments. 

À savoir que les aliments qui semblent les plus impactés sont les tomates et fruits en conserve.

 Une étude française a déterminé la consommation moyenne d'étain à 2,7 mg par jour.

Des cas de troubles digestifs diffus sont recensés lors d'ingestion d'aliments provenant des conserves alimentaires défectueuses. Ceci serait dû à l'action irritante des composés inorganiques solubles de l'étain sur les muqueuses de l'appareil digestif. Heureusement, ces cas sont aujourd'hui rares : les boîtes sont laquées limitant les transferts d'étain sur les aliments. De plus, des limites réglementaires de concentration d'étain dans les aliments en conserve et les boissons en cannette ont été établies (CE, 2004). 

L'étain a un très faible taux d'absorption : moins de 2 % de l'étain ingéré passe la barrière intestinale. 

En revanche, il se pourrait que l'étain diminue l'absorption de certains nutriments, notamment le zinc. 

Actuellement, les données autour de l'étain dans l'alimentation sont insuffisantes, une alimentation variée et équilibrée contribue à l'apport normal en étain. On lui connaît également d'autres propriétés secondaires :
Additifs alimentaires : l'étain constitue un additif alimentaire : E512. Nommé chlorure d'étain ou chlorure stanneux, il est uniquement utilisé chez les asperges blanches en conserve, pour ses rôles antioxydants et agent de rétention de la couleur.


 Dans le contexte périnatal français de 2011, le risque d'imprégnation par l’étain a semblé croître avec la consommation d'eau du robinet (peut-être en raison de la fréquence de l'étain dans les produits de soudures des canalisations ou dans certains matériaux entrant en contact avec l’eau destinée à la consommation humaine).

L'étain en tant qu'atome seul ou molécule n'est pas très toxique, la forme toxique est la forme organique de l'étain. Les composés organiques de l'étain peuvent rester dans l'environnement pendant de longues périodes. Ils sont très résistants et peu biodégradables. Les micro-organismes ont beaucoup de mal à décomposer les composés organiques de l'étain qui se sont accumulés dans les sols pendant des années. De ce fait, la concentration de ce type de composé ne cesse d'augmenter.
Ces composés peuvent se diffuser dans les étendues d'eau quand ils sont adsorbés sur des particules de boue. Ils sont connus pour provoquer beaucoup de mal à l'écosystème aquatique car ils sont toxiques pour les mycètes, les algues et le phytoplancton. Le phytoplancton est un lien très important dans l'écosystème aquatique car il fournit l'oxygène aux autres organismes de l'eau. C'est aussi une partie importante de la chaîne alimentaire aquatique.
Il y a beaucoup de types différents de composés organiques avec de l'étain et ils peuvent beaucoup varier en toxicité. Le tributylétain est le plus toxique pour les poissons et les mycètes, tandis que le triphényl-étain est beaucoup plus toxique pour le phytoplancton.
Les composés organiques avec de l'étain sont connus pour perturber la croissance, la reproduction, les systèmes enzymatiques, des organismes aquatiques. L'exposition a lieu en général dans la couche supérieure de l'eau, car c'est là que les composés organiques de l'étain s'accumulent.

Rôle de l'étain dans le corps

Efficace sur toutes les infections à staphylocoques, anti-infectueux surtout efficace sur les abcès, furoncles, acné,anthrax..
Soutient le système immunitaire.
Syphilis.
Favorise la pousse des cheveux.
Prévention de la surdité.
Améliore les réflexes.
Intervient dans nombre de fonctions bio-électriques.

Carence


Un des signes de carence est la calvitie masculine

Excès

On observe des manifestations de toxicité associé à l'ingestion d'aliment appertisé et boisson issue de boîte de conserve et canette défectueuses.

Nausée
Ballonnements
Diarrhée
Troubles digestifs
Vomissement
Migraine
Douleur abdominale
Frisson

Toxique au niveau du système nerveux et des reins, il peut entraîner la dépression nerveuse, ainsi que l’anémie, des troubles immunitaires, troubles de l’humeur, dommage au foie.

Sources alimentaires d'étain

On peut absorber des composés à base d'étain par l'intermédiaire de la nourriture, en respirant et par contact avec la peau.


Abats, algues marines, levure de bière.

L'absorption de composé d'étain peut provoquer des effets immédiats et des effets à long termes.

Les effets immédiats sont:
- Irritations des yeux et de la peau.
- Maux de tête
- Maux d'estomac
- Nausées et Vertiges
- Transpiration importante
- Dyspnée (essoufflements)
- Problèmes urinaires

Les effets à long terme sont:

- Dépressions
- Dommages au foie
- Dysfonctionnement du système immunitaire
- Altération des chromosomes
- Carence en globules rouges
- Dommages au cerveau (causant colère, désordre du sommeil, problème de mémoire et maux de tête)


Retour aux oligo-éléments