Eglantier

Vidéo

Composition

Ils sont riches en vitamine C (20 fois plus que les oranges) s'ils sont consommés sans cuisson (la vitamine C est détruite au-dessus de 60 °C), mais aussi en vitamines B et PP, en provitamine A et en sels minéraux, vitamine E, K, ainsi que des vitamines du groupe B comme la thiamine et la riboflavine. En termes de minéraux, l’églantier est une source de calcium, de fer, de magnésium, de potassium et de zinc et ils contiennent des sucres : saccharose et lévulose et également des fibres alimentaires .


Propriétés médicinales

Le terme « cynorrhodon » désigne tout particulièrement le réceptacle rouge renfermant les fruits (que l'on appelle à tort « graines ») du rosier et de l'églantier, soit la partie utilisée en cuisine ou en médecine.

Dans le passé, c’était une classique pour les problèmes de diarrhée, l'avitaminose et l'asthénie, les leucorrhées, les petits saignements du système digestifs (ceux provoqués par un ulcère par exemple), les inflammations des gencives, de la gorge, etc.
Une étude a révélé que la consommation de l’extrait de cynorrhodon pendant 6 semaines a réduit le cholestérol total de 5 % et le risque de maladie cardiaque de 17 % notamment chez les personnes obèses .
Ils sont riches en vitamine C, en flavonoïdes, en caroténoïdes, et toutes ces substances vont contribuer à ses propriétés qui sont principalement immunostimulantes 
Aide à réguler le métabolisme des graisses dans le foie
On pense que le mécanisme d’action des cynorrhodons dans les maladies du foie repose sur leur teneur en antioxydants et en composés phénoliques qui peuvent réduire la peroxydation des acides gras insaturés induite par le CCl4, prévenant ainsi les dommages aux membranes cellulaires. (extrait)
Le cynorrhodon peut être bénéfique pour lutter contre le diabète grâce à ses propriétés hypoglycémiantes.
Soutient le système immunitaire (infections, fièvre, toux)
Les cynorrhodons soutiennent le système immunitaire et luttent contre les infections virales, bactériennes et fongiques.
Possède une action bénéfique contre l’arthrose
La poudre de cynorrhodon, issue du fruit de l’églantier, pourrait avoir des effets bénéfiques contre l’arthrose. Des études ont montré que la protéine C-réactive, un marqueur d’inflammation, diminuait chez les personnes souffrant d’arthrose qui consommaient 45 g de poudre de cynorrhodon par jour, pendant un mois.
Enfin, le lycopène présent dans le cynorrhodon et connu pour son activité anticancéreuse, favorise la communication entre les cellules, ce qui aide à limiter la croissance tumorale.
la Rosa canina pourrait avoir un potentiel thérapeutique contre les affections rénales.
Les poils ont un effet antiparasitaire, ils aident à éliminer les vers, les oxyures, les ascaris. administrés à jeun enrobés dans du miel.
Dans le passé on disait aux enfants de manger 5 ou 6 cynorrhodons crus et entiers pendant plusieurs jours d’affilée lorsqu’ils avaient des vers. Bien que ces poils démangent sur la peau, à l’intérieur du système digestif ils ne semblent pas provoquer de problèmes.
Les pétales contiennent une combinaison de flavonoïdes et de tanins qui lui donnent des propriétés antiinflammatoires, protectrice de la peau et des muqueuses, et astringentes.
Elles vont resserrer les tissus abîmés, tout en les adoucissant et les réparant.
Les « graines » et leurs poils sont réputés être diurétiques. Il faut s'assurer de bien passer la tisane avant de la prendre.
l’huile d’églantier regorge de propriétés. Revitalisante, cicatrisante, régénérante, riche en antioxydants. Elle est indiquée pour le soin des peaux sèches et sensibles aux eaux chlorées, ainsi que pour la régénération des peaux endommagées par le soleil. C'est grâce aux graines de cynorrhodon qu’on la produit. Pressées à froid, les baies forment une huile végétale de couleur orangée qui regorge de propriétés.
Propriétés anti-âge
Grâce aux antioxydants présents, et à la capacité de l’huile à pénétrer dans les couches profondes de la peau ;
Les vitamines A et C de l'huile stimulent la production de collagène.
Prévention des taches de vieillesse
Les antioxydants combattent les radicaux libres qui causent les dommages du soleil ;
La vitamine A, associée aux acides gras essentiels de l’huile, améliore le teint, la texture et la pigmentation de la peau.
Traitement de l’eczéma et des cicatrices d’acné
Les acides gras essentiels présents peuvent aider à réduire l’effet de l’eczéma et à réduire les cicatrices en favorisant la régénération de la peau.
Aide à l’hydratation
Grâce à ses propriétés naturelles et à la vitamine A, l’huile favorise l’hydratation de la peau ;
Étant une huile sèche, elle est absorbée rapidement par la peau permettant ainsi de l’hydrater en profondeur et de calmer les démangeaisons des peaux sèches .
Soin des cheveux
L’huile d’églantier peut être utilisée sur les cheveux. Elle les rend plus solides et élimine les pointes fourchues et les pellicules.


Usages culinaires

Le fruit de l'églantier (cynorhodon séché ou frais) s'utilise surtout cuit en confitures maison et artisanales (la confiture de cynorhodons ou confiture d'églantine), en gelées, marmelade et ketchup, en sirops et liqueurs, seules ou mélangées à divers autres fruits.

Frais et récoltés tardivement (voire ramollis par les gelées), après une légère cuisson les cynorhodons forment une pâte qui se mange sucrée avec des laitages, procurant à l'organisme un apport nutritif important sous une forme rapidement assimilable, et légèrement diurétique. Séchés et réduits en poudre, ils peuvent servir à faire des décoctions et tisanes. On peut aussi en faire de la bière, du vin.

En pressant un cynorhodon bien mou (bien mûr) en le plaçant entre 3 ou 4 doigts, on peut en faire sortir une pulpe rouge et sucrée, tout en laissant les poils et les fruits à l'intérieur.
Dans l'Est de la France, le cynorhodon est distillé pour produire une eau-de-vie vendue sous le nom de gratte-cul, alors que dans l'Ouest, le jus du cynorhodon vient parfumer des apéritifs à base de vin, toujours sous le nom de gratte-cul
Depuis 1819, la date de sa découverte par un marin et explorateur anglais, le pemmican est la nourriture de base de toutes les expéditions polaires à cause de sa très haute valeur nutritive, de son volume réduit et de son exceptionnelle conservation.

Composé originellement de viande séchée, pulvérisée et mélangée à de la graisse, cet aliment traditionnel des Amérindiens de la Baie d'Hudson a connu quelques variantes modernes. Mais, le principe de base reste exactement le même, pour l'essentiel, de la viande séchée et un corps gras, auxquels on ajoutera éventuellement de la poudre de légumes, de la poudre de céréales, quelques fruits séchés et du sucre.

Contre indications

es cynorrhodons sont généralement considérés comme sans danger, mais en raison du manque d’études fiables, il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes d’en consommer.

D’autre part, bien que la recherche soit limitée sur les effets secondaires de la consommation de grandes quantités de cynorrhodons, une consommation excessive de vitamine C, présente dans les cynorrhodons, peut provoquer des nausées, des troubles digestifs tels que des maux d’estomac, de la constipation et des brûlures d’estomac .

De plus, une consommation excessive de cynorrhodons peut être préjudiciable aux personnes souffrant de calculs rénaux récurrents, de drépanocytose et d’hémochromatose, un trouble lié à l’excès de fer dans l’organisme .

Il est donc important de toujours consulter un professionnel de santé avant de commencer à prendre un nouveau supplément, y compris le cynorrhodon.

Association avec des plantes


Il est intéressant de noter que le cynorrhodon (Rosa canina) peut être associé à d’autres plantes afin de créer des synergies bénéfiques pour la santé. Ces combinaisons peuvent permettre d’optimiser les effets thérapeutiques des différentes plantes, offrant ainsi des solutions plus complètes. Voici les principales :

CYNORRHODON ET AUBÉPINE
Il est possible d’associer le cynorrhodon et l’aubépine en raison de leurs propriétés antioxydantes puissantes. De plus, selon une étude, ces deux plantes ont des activités antibactériennes .

CYNORRHODON ET HIBISCUS
L’association cynorrhodon et hibiscus pour être synergique car il s’agit de deux plantes aux puissantes propriétés antioxydantes.

CYNORRHODON ET PSYLLIUM
L’association cynorrhodon – psyllium peut être intéressante pour favoriser la santé intestinale et pour réguler le transit.