Capucine

Vidéo

Propriétés médicinales

La capucine est réputée pour ses propriétés antibactériennes, antibiotiques (qui ne détruit pas la flore intestinale) antiseptiques, antifongiques, dépuratives et expectorantes. mucolytique et expectorant, antitussif, cicatrisant, en dermatologie et cosmétologie. Elle est tonique du cuir chevelu par effet rubéfiant (anti-chute de cheveux),
vermifuge (graines).
C'est également une plante qui est aphrodisiaque pour les femmes.
Sa teneur en souffre en fait un excellent remède préventif de la sénilité.
Elle entre également dans la composition de divers shampoings antipelliculaires et lotions pour tonifier le cuir chevelu.

Composition

La plante contient un glucosinolate (la glucotropaeoline) et une enzyme, la myrosinase, qui hydrolyse le premier en thiocyanates, isothiocyanates et nitriles, molécules présentant une activité toxique contre les insectes herbivores, pathogènes et autres microorganismes. Elle contient une essence sulfurée, des sucres, de la résine des gommes et de l'amérosine isothiocyanates qui sont en plus anticancéreux. Elle est très riche en vitamine C. 225mg/100g de fleurs fraîches.

La capucine en cuisine

En gastronomie, les feuilles et les fleurs de la capucine sont ajoutées crues aux salades, sauces et mayonnaise. Elles ont une saveur piquante et aromatique qui n'est pas sans rappeler celle du cresson. Les boutons floraux et les jeunes fruits sont parfois conservés dans du vinaigre et ont eux aussi un goût piquant. Les feuilles peuvent être utilisées en soupe.
Les boutons floraux de Capucines ou Nasturées, sont récoltés avant qu'ils s'épanouissent, pour être confits dans le vinaigre comme les fruits.
On fait avec les boutons de capucine, une confiture au vinaigre fort agréable, qui sert pour les salades d'hiver ; on emploie les fleurs de la grande capucine pour garnir les salades ; elles réjouissent tout-à-la-fois le goût et la vue.