Agastache (Agastache foeniculum)

Agastache

L’agastache est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes (en particulier l’huile essentielle) ainsi qu’aux personnes sous traitement neuroleptique.

Composition

L’agastache est composée de plusieurs substances actives dont les principales sont :
• composés phénoliques ;
• flavonoïdes, caroténoïdes ;
• méthylchavicol ;
• estragol ;
• pachypodol.
Les principaux composants de l’huile essentielle sont :
• sesquiterpènes et monoterpènes (limonène, linalol) ;
• méthylchavicol ;
• estragol.

Posologie

Les parties de la plantes utilisées sont les feuilles et les fleurs.
Elles sont utilisées sous différentes formes galéniques mais les posologies ne pas encore réellement reconnues.
Voie interne
• Infusion, décoction : ajouter quelques feuilles d’agastache dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes ;
• Crue : dans les salades, gratins, salades de fruits, assaisonnements, boissons, etc. Son goût anisé constitue un vrai intérêt culinaire, au delà de ses propriétés ;
• Poudre, gélule : voir les recommandations de dosage produit selon le produit.
Voie externe
• Cataplasme : froisser et écraser les feuilles et appliquer en couche épaisse sur la zone à traiter ;
• Huile essentielle : 3 gouttes à diluer dans une huile végétale, ou associées à du gros sel dans un bain.

propriétés médicinales

En usage interne
• Anti-inflammatoire, expectorante et diaphorétique : efficace en cas de toux sèche, rhume, refroidissements, angine, fièvre, douleurs thoraciques, etc. L’infusion d’agastache dégage les voies respiratoires, aide à la sudation et apaise l’inflammation ;
• Antispasmodique et sédative : utile pour les douleurs digestives, thoraciques ou menstruelles, et son effet calmant la rend efficace en cas d’insomnies, facilite l’endormissement et lutte contre le stress ;
• Faiblesses cardiaques : l’agastache participe à la prévention des faiblesses cardiaques en renforçant le cœur et en améliorant son fonctionnement.
En usage externe
• Brûlures, piqûres d’insectes, petites plaies du quotidien : l’huile essentielle diluée dans une huile végétale calme les brûlures et soigne les petites plaies du quotidien. C’est un antalgique puissant. Il est également possible de froisser des feuilles d’Agastache et les appliquer sur la brûlure, la blessure ou la piqûre sous forme de cataplasme ;
• Sudation : quelques gouttes d’huile essentielle dans du gros sel puis mélangées et dissous dans l’eau du bain permettent d’activer une sudation bénéfique.

Autre usage

L’agastache est également utilisée en parfumerie et dans l’industrie agroalimentaire pour ses parfums caractéristiques d’anis, de réglisse et de menthol.
Elle est aussi présente dans de nombreux jardins et bouquets pour ses couleurs vives.