Mahonia Berberis aquifolium

En cuisine

Les fruits sont des baies bleuâtres à noires mûres dès le milieu de l'été. Elles sont comestibles après cuisson, mais amères. Le goût est proche de celui du cassis. Elles se consomment en confiture ou en gelée en récoltant les fruits dès leur maturité (juillet) mais aussi en vin ou en liqueur. Crues, elles sont acidulées (sucré et acide comme certains bonbons) si l’on prend soin de ne pas croquer dans le ou les pépins (graines) très amères, et non comestibles à forte dose. Ces graines sont toxiques en raison des alcaloïdes qu'elles contiennent.

Propriétés médicinales

Cette plante fleurit en mars - avril où de belles fleurs jaunes font leur apparition, fréquemment visitées par les abeilles en raison de leur précocité. 
Cette plante ne craint ni le froid ni la sécheresse.

Le mahonia est une plante invasive en Europe
Le mahonia est une plante utilisée par les dermatologues pour traiter le psoriasis. Cette maladie de la peau se manifeste par l’apparition de plaques rouges recouvertes de squames. L’efficacité de cette plante serait due à la présence de berbérine, de berbamine et d’oxyacanthine. Ces molécules sont toxiques, mais leur effet anti-inflammatoire et antibactérien leur permet de soulager les symptômes du psoriasis et d’éviter les récidives. Cette plante a également des propriétés toniques (elle stimule l’organisme), diurétiques (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire) et laxatives (elle favorise le transit intestinal en cas de constipation). Elle est surtout commercialisée sous forme de pommade.
Parties utilisées
La racine, l’écorce et les feuilles. Comme l'Épine-vinette (Berberis vulgaris), toute la plante, sauf les fruits, renferme des alcaloïdes peu toxiques. Les fruits sont non toxiques. À forte dose (plus de 10-20 baies), ils n’entraîneraient que de légers troubles digestifs.
Les racines du Berberis aquifolium, dont on faisait jadis des teintures jaunes, sont toxiques car elles contiennent jusqu'à 1,5 % de berbérine et autres alcaloïdes.
Cette espèce contient des alcaloïdes (berbérine, berbamine et oxyacanthine) connus pour leurs effets anti-inflammatoires et anti-bactériens utilisés dans le traitement de l'infection.

Des extraits d'écorce de racine sont utilisés aussi pour le traitement de l'eczéma, du psoriasis et de la dermatite atopique.