L'aubépine (Alba spina)

Contre indications

Il n’existe aucun effet secondaire observé à part des troubles digestifs légers et passagers en cas de surdosage. 

L'aubépine

Attention les graines sont toxiques


Les fleurs se récoltent en bouton et doivent être à peine jaunies.

On ne constate aucun effet secondaire.

Néanmoins, si vous souffrez d’un problème cardiaque quelconque, consultez votre médecin avant de faire un traitement avec les fleurs d’aubépine, afin d'adapter votre traitement au fur et à mesure.

Vidéo

L'aubépine en cuisine

Les fruits de l’arbre peuvent servir à faire du sirop, de la gelée ou encore des confitures.
• Les fleurs sont aussi comestibles et peuvent être utilisées dans des recettes de cuisine.

Au printemps, on peut récolter les fleurs d’aubépine au goût d’amande amère afin de parfumer des desserts, décorer des plats ou les faire sécher pour les consommer en infusion. Les jeunes feuilles se mangent en salade et parfument le vin d’aubépine, fabriqué par macération des feuilles dans du vin. Les fruits aussi s’utilisent séchés en infusion. On en fabriquait également une sorte de farine qui était mélangée à des farines de céréales dans la préparation de pains et pâtisseries. On peut en faire une délicieuse compote en y incorporant du citron et du miel et faire un café à partir des noyaux.

Propriétés médicinales

' c'est une plante antispasmodique calmantes et c'est un remarquable tonicardiaque régulateur de la tension artérielle parfait sédatif du système cardiovasculaire. Elle est indiquée dans les troubles circulatoires, les palpitations, l'angine de poitrine. C'est la valériane du coeur. Son absence de toxicité permet d'en continuer l'usage pendant longtemps même chez les malades dont la fonction rénale est entravée et cela sans craindre l'accumulation dans l'organisme. On utilise toujours les sommités fleuries. Elle permet de garder nos artères en bon état.

Les feuilles quant à elles, accélèrent le rythme cardiaque
Les poires à bon dieu, c'est à dire les fruits récoltés en automne, sont utilisés pour certaines formes d'aluminerie, contre la diarrhée, la dysenterie et les calculs. elle son prises également en gargarisme contre les maux de gorge. Autrefois on employait l'écorce des jeunes rameaux comme fébrifuge.
La fleur de l'aubépine entre dans la composition de plus de 200 spécialités pharmaceutiques.
Les effets sur le coeur :
o Il augmente la contractilité du muscle cardiaque (effet inotrope positif) ;
o Il augmente la conductivité du muscle cardiaque, donc une meilleure transmission du signal électrique régulant les battements cardiaques (effet dromotrope positif) ;
o Il diminue l'excitabilité du muscle cardiaque;
o Il normalise les battements cardiaques.
o Il réduit la pression artérielle systolique et diastolique selon les études ;
(haute ou basse tension), Elles permettent donc d'apporter une solution à de nombreux problèmes d’hypertension ou d'hypotension et d’améliorer les cas d’arythmie, de tachycardie
o Il diminue l'hypercholestérolémie sanguine (favorise l'excrétion de bile et réduit la synthèse de cholestérol par le foie).



Composition

'Proanthocyanidines (1-3%) et catéchines : épicatéchine ;  : B2 , B4  B5  C1; D1; pentamères ; hexamères. 
Flavonoïdes (1-2%): hétérosides 
Acides-phénols, principalement acides caféique et chlorogénique. 
acides triterpéniques pentacycliques (acides ursolique, oléanolique, crataegolique), amines aromatiques, traces d'huile essentielle.


Posologie

On les utilise en infusion en phytothérapie, principalement pour stimuler la circulation sanguine et soulager les troubles du sommeil. 
Les meilleurs résultats sont obtenus en employant le totum de la plante, c'est-à-dire un mélange de feuilles, pointe de branches, fleurs et fruits.

On peut utiliser les fleurs en externe, mais le plus souvent en interne pour garantir le résultat :
• En tisane et en décoction, prenez 10 à 20 g de fleurs d’aubépine séchées pour 1 litre d’eau (soit 1 cuillerée à café pour 150 ml). Buvez au moins trois tasses chaque jour pour un meilleur traitement (matin - midi - soir).
• Le traitement doit se faire sur six semaines sans interruption pour que les effets se fassent ressentir.

café de noyaux

Après le passage des fruits au moulin à légumes, bien laver les noyaux, les étaler sur un torchon et les laisser sécher pendant plusieurs jours.
Chauffer une poêle à sec, verser les noyaux. Les faire torréfier en remuant constamment avec une spatule. Les noyaux doivent être légèrement grillés sur l’ensemble de leur surface.Passer les noyaux grillés au moulin à café. Utiliser les noyaux d’aubépine torréfiés et moulus comme pour la préparation du café. Même si on ne peut pas vraiment comparer le goût de cette boisson avec le vrai café, je l’ai trouvée très agréable.