guimauve (Althaea officinalis)

Précautions

En général, elle interagit avec le lithium, les médicaments contre le diabète (sa combinaison avec des médicaments contre le diabète peut entraîner un taux de sucre trop bas.)
Le mucilage en recouvrant les membranes du tube digestif, peut bloquer l'absorption d'autres médicaments. C'est pourquoi il est recommandé :
• De prendre la Guimauve officinale au moins deux heures avant ou deux heures après la prise d'un médicament.
• Il est déconseillé de prendre de la guimauve pendant la grossesse ou l'allaitement sans avoir consulté un médecin au préalable.
De plus, les mucilages de la guimauve sont réputés former des composés toxiques en présence d’alcool, de fer ou de tanins.

En cuisine

Les racines, médiocrement charnues, se consomment après les avoir ébouillantées pour les attendrir. Elles étaient mangées frites ou sous forme de pâte dans l’Antiquité, épluchée, elle ressemble à un gros marshmallow à mâchouiller.
Les feuilles peuvent se consommer cuites à la manière des épinards, ou pour les plus tendres, servir à aromatiser les salades.
. Elle est souvent utilisée dans les plats sucrés et salés, ainsi que dans les boissons. Elle ajoute une touche de douceur et de saveur à toutes sortes de recettes. Pourquoi ne pas essayer de faire des sablés aux guimauves officinales ? Mélangez de la farine, du beurre, du sucre et des guimauves officinales pour obtenir une pâte à sablés délicieuse. Vous pouvez également ajouter des guimauves officinales à des tartes aux fruits, des muffins ou des crumbles pour un goût unique et délicieux. La recette traditionnelle utilisait un extrait de la racine mucilagineuse de la Guimauve officinale à la place de la gélatine .

Propriétés

• Protection et réparation des muqueuses respiratoires : le mucilage de la guimauve est responsable de la création d'une barrière protectrice sur la muqueuse des organes respiratoires, ce qui permet aux tissus de se rétablir plus rapidement et contribue à soulager les maux de gorge.
Elle a la capacité de créer une couche protectrice sur les membranes des organes, notamment les poumons.
• Décongestion : ses propriétés mucolytiques et expectorantes aident à décongestionner les voies respiratoires en cas de toux grasse. (racine)
• Soulagement de la toux : les infusions de feuilles et de fleurs sont utilisées pour soulager les toux sèches.
• Protection et soulagement des troubles digestifs : ses propriétés réduisant les brûlures d'estomac aident à soulager l'inconfort causé par la gastrite et les ulcères duodénaux, ainsi que l'inconfort causé par la gastro-entérite ou le syndrome du côlon irritable. la Guimauve officinale aide à équilibrer le pH de l'estomac en réduisant l'acidité.
• Protection et soulagement des troubles des voies urinaires : on utilise la Guimauve officinale pour traiter les cas de cystite et de calculs rénaux. Légèrement diurétique.
• Soins de la peau : en usage externe, la racine a des propriétés qui aident à apaiser la peau sèche et contribue à la guérison des tissus en cas d'abcès et de brûlures.

Posologie

La posologie est donnée à titre indicatif, sachant que les études 
Adultes (18 ans et plus)
• Inflammation et irritation de la peau (usage externe): appliquer une crème ou un onguent à base de racine de guimauve (30 g pour 1 litre) par voie topique.
• Bain de pieds (usage externe): décoction de racine (30 g pour 1 litre) pour soulager les ampoules.
• Inflammations bucco-pharyngées (voie orale): se gargariser avec un verre d’eau chaude (200 ml) contenant 1 à 2 g de racine séchée de guimauve ayant infusé pendant deux heures. Il est préférable de laisser macérer la racine (2-4 g pour 200 ml d'eau) à température moyenne (20-30°) car le liquide obtenu est moins épais. On peut également se gargariser avec un verre d’eau chaude contenant 1 à 2 g de feuille de guimauve, trois fois par jour.
• Ulcère, cystite, diarrhée (voie orale) : consommer une tasse d’eau bouillie (200 ml) contenant 2g de racine séchée de guimauve.
Enfants (moins de 3 ans)
Pour le soulagement de la toux, la dose quotidienne doit être inférieure à 3 g de plante sèche chez les enfants de 3 à 6 ans (4,5 g entre six et douze ans).

La guimauve se présente sous forme de plante séchée, de sirop ou de collutoire (pulvérisations dans la bouche et dans la gorge). Pour un usage de la plante en vrac, on recommande des infusions de racine séchée (10 g par litre d’eau bouillante pendant dix minutes, deux tasses par jour) ou également les macérations à froid et les décoctions (en usage externe).

Composition

Les principes actifs des feuilles sont les mucilages (arabinogalactanes et galacturonorhamnanes) et des polyphénols (ex. le tiliroside). 

Ceux de la racine sont les mucilages (ex : les polysaccharides formés essentiellement de mucilages, Ce sont des polysaccharides à longue chaîne qui sont capables d'absorber l'eau et de former des gels. Ils sont souvent utilisés pour leurs propriétés émollientes et anti-inflammatoires) tels que le rhamnogalacturonane), l’amidon, les polyphénols, les acides phénoliques et les acides aminés6.

 Globalement, les polysaccharides des Malvacées présentent une parenté structurale importante avec les polysaccharides pectiques : chaine rhamnogalacturonique, ramifications par des acides uroniques et galactose.
Les racines, comme d’ailleurs les fleurs et les feuilles, contiennent aussi des flavonoïdes (O-glucoside en C8 de l’hypolaetine,…).