Fenouil officinal

Précautions

Le fenouil ne doit pas être consommé par des personnes allergiques à l'anéthol, au céleri, au cumin, à la coriandre, à l'anis vert ou à l'aneth. Les personnes allergiques à l'armoise, l'ambroisie, la camomille doivent consommer le fenouil en traitement avec une grande prudence et sur avis médical. 

Les femmes ayant souffert d'un cancer du sein, des ovaires ou de l'utérus ne doivent pas consommer de fenouil, en raison de ses propriétés oestrogéniques. L'huile essentielle est également proscrite en cas de grossesse, tout comme les graines, dont la consommation ne doit jamais dépasser 7 g par jour.

Les effets indésirables du fenouil sont rares, mais il peut y avoir des réactions allergiques, cutanées ou respiratoires. L'huile essentielle de fenouil peut être, également, légèrement irritante. En cas d'absorption de doses importantes, des convulsions, des tremblements ou des hallucinations peuvent survenir.

Il est déconseillé de consommer du fenouil en même temps que des antibiotiques à base de ciprofloxacine ou de la famille des quinolones. La plante pourrait, en effet, diminuer leur efficacité. Le fenouil est déconseillé aux personnes prenant des médicaments susceptibles de provoquer une photosensibilisation. Ces médicaments sont signalés par un soleil dans un triangle rouge, sur l'emballage.

(ne pas dépasser 2 semaines de traitement).

Propriétés médicinales

Les recherches cliniques ont montré l'efficacité certaine du fenouil pour soulager les coliques infantiles. Son usage reconnu permet de traiter les troubles digestifs, comme la dyspepsie, les flatulences, le manque d'appétit, l'aérophagie et de stimuler les muscles du côlon. Diurétique, il augmente l'excrétion urinaire ; traite l'inflammation des voies respiratoires : expectorant des glaires pulmonaires, antitussif, lutte contre la toux et le rhume ; diminue les douleurs menstruelles, traite l'absence de menstruation et l'hirsutisme ; stimule la lactation.

Autres indications thérapeutiques démontrées
Affections oculaires : inflammations des yeux et des paupières, blépharites, conjonctivites, gonflements, irritations. Lutte contre les parasites du corps.

Hippocrate et Dioscoride le prescrivaient aux femmes pour favoriser la lactation, mais aussi aux personnes susceptibles de perdre la vue. Au Moyen Age, les Italiens le cultivaient pour ses propriétés antiseptiques et amincissantes. 

Ce sont les vertus digestives et calmantes des maux de ventre qui caractérisent le fenouil officinal. Déjà les Assyriens et les Babyloniens l'utilisaient pour apaiser leurs douleurs d'estomac.

Par la suite, on lui attribua rapidement des vertus diurétiques permettant une bonne élimination rénale, ainsi que des propriétés carminatives, facilitant l'élimination des flatulences.

La médecine populaire vit en lui aussi un activateur de montée de lait pour les femmes allaitantes. En outre, le bébé qui tète profitera des composés du fenouil qui le soulageront des coliques du nourrisson. Celui qui n'est pas allaité peut aussi prendre au biberon de l'infusion de graines de fenouil afin de calmer ses coliques.

L'huile essentielle de fenouil officinal est antioxydante, antibactérienne et antifongique.

En cuisine

Les jeunes pousses formant des plumets verts, au centre de la rosette, réhaussent une salade. Les tiges jeunes et tendre se dégustent aussi. Les fleurs ont une saveur aromatique pour les plats mais servent aussi à faire des tisanes digestives.

Les graines parfument le poisson et s'intègrent dans les masalas indiens, mélange d'épices. Croquer des grains de fenouil en fin de repas permet de mieux digérer en plus de donner une bonne haleine.

Recette de liqueur de fenouil
Faites macérer 10 tronçons de tiges dans 75cl d'eau de vie à 45°, durant 1 mois. Filtrez et ajouter 75 grammes de sucre que vous ferez dissoudre. Conservez la liqueur au réfrigérateur afin de pouvoir en boire un petit verre frais en fin de repas festif !

Divers

Le fenouil officinal (Foeniculum vulgare) ou fenouil amer sauvage est utilisé en phytothérapie mais le fenouil bulbeux (Foeniculum dulce) ou fenouil doux offre les mêmes attraits médicinaux.



Fenouil bulbeux

Posologie

En infusion : pour lutter contre les coliques infantiles. Pour les enfants de plus de 3 mois et un traitement inférieur à une semaine. Faire infuser des fruits séchés, selon le dosage suivant : de 3 mois à 1 an : de 1 à 2 g de fruits séchés par jour ; de 1 à 4 ans : de 1,5 à 3 g de fruits séchés par jour ; de quatre à douze ans : de 3 à 5 g de fruits séchés par jour ; après 12 ans : de 5 à 7 g de fruits séchés par jour.

- Pour les maux de ventre du nourrisson, la mère qui allaite peut consommer des infusions de fenouil.

Pour lutter contre les troubles digestifs et l'inflammation des voies respiratoires : faire infuser, pendant 5 à 10 minutes, de 1 à 3 g de graines séchées et broyées, dans 150 ml d'eau bouillante. Boire 2 ou 3 tasses par jour entre les repas. Pour atténuer les troubles intestinaux, croquer une petite cuillère de fruits de fenouil, après le repas.

- En extrait liquide (troubles digestifs et inflammations des voies respiratoires) : de 1 à 3 ml (soit 1/4 à 3/4 d'une cuillerée à café), 2 ou 3 fois par jour, entre les repas.

- En teinture : de 5 à 15 ml, 2 ou 3 fois par jour, entre les repas.

- Huile essentielle : de 0,1 à 0,6 ml par jour, entre les repas. Pour stimuler l'appétit : de 0,1 à 0,6 ml dans du miel, 10 minutes avant les deux repas principaux. L'huile essentielle de fenouil favorise la lactation.

- Sirop et miel de fenouil à 0,05% d'huile essentielle : 5 ou 6 gouttes, 2 ou 3 fois par jour, entre les repas. Pour les enfants de 1 à 4 ans : 2 g, 2 ou 3 fois par jour. Pour les enfants de 4 à 10 ans, 3 g, 2 ou 3 fois par jour.


en décoction : 20 à 30g de racine / 1 litre d'eau (1 tasse avant chaque repas), à faire bouillir 5 mn, et laisser infuser 10 mn,
en macération : 30g de racine séchée / 1 litre de bon vin blanc, à laisser macérer 5 jours (1/2 verre avant les repas),
en gélules, extrait fluide ou teinture-mère, selon les indications du pratitien.
en cataplasme de feuilles broyées ou de compresses imbibées de décoction concentrée de feuilles : contre l'engorgement des seins.

Composition

Anéthol, un des composant du pastis, (80% de la composition de l'huile essentielle) : antibactérien, antimycosique ; fenchone : antispasmodique ; alpha-pinène ; camphène ; limonène ; phellandrène ; pectine ; sucres ; oxalate de calcium ; amidon. Haute teneur en fibres, en vitamine C, en provitamine A, en carotène, corps gras,

L'huile essentielle tirée de ses graines contient principalement du trans-anéthole (65 à 84%) et de l'estragol (4 à 13%) - ces deux composant sont également les principaux composants de l'huile essentielle des graines d'Anis vert. En moindre quantité on trouve également du limonène (2 à 6%) et du fenchone (1 à 5%)5.