Euphraise officinale (euphrasia officinalis)

Précautions


L'application constante de l'euphraise, que ce soit en externe ou en interne, peut provoquer des irritations cutanées avec démangeaisons. Pour éviter de telles réactions, il est recommandé de ne pas dépasser la dose de traitement recommandée.
Un certain larmoiement ou une gêne peuvent être ressentis lors de l'application sur les yeux. Si la gêne persiste et qu'aucune amélioration n'est ressentie, il est recommandé d'arrêter l'utilisation.

Propriétés


Cette plante est connue pour ses bienfaits pour les yeux, mais elle a d'autres propriétés médicinales pour le corps humain. Les propriétés de l'euphraise sont :
• Astringente
• Anti-inflammatoire
• Apaisante
• Digestive
• Protection oculaire
• Ophtalmique
• Antiseptique
• Cicatrisante
• Anticatarrhale
• Soigne les affections oculaires : l'euphraise pour les yeux est un remède d'urgence, car c'est la meilleure plante ophtalmique. Par exemple, l'eau d'euphraise peut être utilisée pour les orgelets, les conjonctivites, les kératites, car elle calme les irritations des muqueuses oculaires. Elle est aussi excellente pour traiter la blépharite, qui est une inflammation de la zone où naissent les cils. Elle est également utile dans les cas mineurs d'allergies oculaires causées par le pollen ou la poussière, de larmes causées par la pollution, ou dans les situations où les yeux sont très exposés, comme dans le cas des soudeurs ou des personnes qui travaillent pendant de longues périodes devant l'ordinateur.
• Aide à l'acuité visuelle : l'euphraise n'aide pas seulement à lutter contre les maladies oculaires, mais sa consommation interne peut améliorer la myopie progressive et rétablir une vision claire sans avoir besoin de lunettes.
• Apaise les problèmes de gorge : elle peut être utilisée pour traiter les pharyngites, les laryngites ou les rhinorrhées, qui sont principalement causées par l'irritation des voies respiratoires, que ce soit en raison d'allergies ou d'infections.
• Réduit la dyspepsie : lorsqu'il y a des problèmes de digestion juste après le repas, et que des douleurs sont ressenties dans la partie supérieure de l'estomac, il s'agit de dyspepsie. L'euphraise aide à réguler l'estomac, en réduisant l'acidité et en soulageant les désagréments qui peuvent en résulter, comme les flatulences, la constipation, les nausées ou la diarrhée.
• Stomatite : l'irritation des muqueuses de la bouche qui entraîne des ulcères, appelée stomatite, peut être traitée par l'euphraise. Cette plante a un effet astringent, cicatrisant et apaisant sur les plaies des muqueuses, les aidant à se refermer et à guérir.
• Rhinite aiguë : de même que l'euphraise traite différents types de muqueuses, elle peut également aider les muqueuses des voies respiratoires. En cas de rhume d'origine virale qui provoque une inflammation de la muqueuse nasale, l'euphraise aide à nettoyer la muqueuse et à accélérer la guérison, ce qui facilite la respiration et réduit les symptômes de la rhinite.
On utilise la plante entière au dessus de la racine (partie aérienne),

Posologie

En usage interne
Contre les rhumes. Teinture : Verser 5 gouttes dans un verre d’eau. Prendre 2 ou 3 fois par jour.
En usage externe
Contre les blépharites, les kératites, les conjonctivites, l’orgelet, le larmoiement et la fatigue oculaire. Collyre (gouttes) : 1 instillation 3 fois par jour.

• Usage interne : elle est recommandée pour traiter la rhinorrhée, le coryza, la myopie, la dyspepsie, la conjonctivite et la blépharite. Elle peut être préparée sous forme d'infusion en utilisant 20 à 50 grammes par litre d'eau bouillante et en laissant infuser pendant 10 minutes, à prendre 3 à 4 fois par jour. Si elle est disponible sous forme de teinture mère, il faudra prendre 30 gouttes trois fois par jour, et en extrait fluide, il faudra consommer 20 gouttes trois fois par jour.
• Usage externe : par voie topique, elle est utilisée pour traiter les kératites, blépharites, rhinorrhées, coryza et conjonctivites. Pour l'appliquer, préparer une infusion comme indiqué ci-dessus, la filtrer, attendre que la température soit tolérable et la laver directement sur la zone à traiter, deux fois par jour. L'infusion doit être préparée avant chaque application afin de la rendre plus efficace. L'infusion peut également être placée dans un compte-gouttes pour une application plus facile à l'intérieur des yeux.
Pour accélérer les résultats, il est recommandé d'incorporer l'usage interne de l'euphraise pour les affections externes.


Divers

Dans la théorie des signatures, les taches violettes et jaunes sur les fleurs d'Euphrasia officinalis sont comparées aux ecchymoses sur les yeux malades. Cet usage est justifié par ce même auteur par l'utilisation de l'Euphraise par certains oiseaux, comme le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse, pour traiter les maladies de leurs propres yeux et de ceux de leurs oisillons.

Composition

• Alcaloïdes
• Flavonoïdes
• Acubin
• Aucuboside
• Acides phénoliques
• Tanins galliques
• Huiles essentielles