Erigeron Vergerette du canada (Conyza canadensis)

Précautions


Contre-indiquée aux personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.
La plante peut causer des démangeaisons sur les peaux sensibles.

En cuisine

Toutes les parties aériennes de la plante sont comestibles, aromatiques (goût légèrement poivré et piquant, évoquant aussi le poivron), crues ou (brièvement) cuites. on peut la consommer cuite dans des potages, gratins etc. ou crues dans les salades. Ses feuilles sont riches en calcium, potassium et phosphore.

Propriétés

Elle possède de nombreuses propriétés médicinales : elle est diurétique, astringente, aide à éliminer l’acide urique, anti-inflammatoire, antirhumatismale et astringente. Elle agit donc sur la goutte, les œdèmes, la rétention d’eau, les infections urinaires, les rhumatismes, l’arthrose, l’insuffisance cardiaque, la diarrhée, saignements, leucorrhées.
très utilisée pour soulager les maux d’estomac, les douleurs articulaires, pour stopper les hémorragies (notamment post-accouchement) et les diarrhées. L’odeur particulière et puissante dégagée lorsque les feuilles sont froissées, servait à éloigner les mouches (et… les sorcières, selon la légende).
, elle est aussi réputée pour calmer les cystites et autres inflammations du système urinaire, peut-être par la capacité de certains de ses constituants (conyzolides et conyzoflavones) à détruire des bactéries intestinales de type Escherichia coli, qui sont nombreuses aux environs de l'anus et peuvent contaminer la vessie.
L’autre utilisation des diurétiques, c’est pour tout ce qui est rétention d’eau.
Elle stimule l’évacuation de l’acide urique. Ce déchet est impliqué particulièrement dans les inflammations articulaires.
c’est une plante très intéressante pour ce qu’on appelle les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et qui incluent la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn. Ce sont des maladies qui épuisent complètement la personne, qui peuvent devenir très invalidantes, et toute plante qui peut faire une petite différence dans la vie de la personne est une très bonne plante.
Son action tonique (resserre les tissus) agit sur les parois intestinales lorsqu’il y a syndrome de l’intestin irritable avec son cortège de conséquences bien connues (mal absorption, inconfort digestif, etc.). Au niveau de l’estomac, elle protège la muqueuse lorsque ulcère gastrique.
la vergerette a virtuellement la capacité de détruire des parasites comme la douve du foie, une étude de 2015 a mis en avant la capacité de la Vergerette du Canada à inhiber la motilité des parasites, les paralysants jusqu’à la mort.

Composition

Cette plante contient une résine, , du citral et du menthène ainsi que de l' Acide gallique ;

o Composés phénoliques (acide caféique)
o Lactones sesquiterpéniques
o Tanins hydrolysables
o Flavonoïdes dont l’apigénine, quercitroside, rutine
o Phytostérols
o Huiles essentielles contenant des terpènes (limonène en particulier, qui lui donne cette petite odeur citronnée)
o Minéraux : calcium, potassium, phosphore, etc

• Polyènes et polyines
• Conyzapyranone A, conyzapyranone B
• Triterpènes : épifriedelanol, friedeline, taraxerol, simiarenol, érigéronol
• Stérols : spinastérol, β-sitostérol, stigmastérol
• Acide gras hydroxylé : acide 9,12,13-trihydroxy-10(E)-octadécénoïque
• Huile essentielle : limonène, terpinéol, linalol, terpènes

Composants principaux de l'huile essentielle
• Limonène
• Monoterpènes : terpinéol, linalol
• Sesquiterpènes (béta-santalène, béta-himachalène, cuparène, alpha-curcumène, gamma-cadinène)


Posologie

Voie interne
• infusion : 30 à 50 grammes de feuilles pour 1 litre d’eau bouillante, laisser infuser une dizaine de minutes et boire au cours de la journée, trois fois par jour en cure de 3 semaines ;
• décoction : 30 grammes de feuilles par litre d’eau froide, porter à ébullition 15 à 20 minutes, filtrer et boire 3 tasses par jour en cure de 3 semaines ;
• crue, cuite : les feuilles peuvent être ajoutées dans les salades, les soupes ou les plats ;
• gélule, poudre : 200 à 400 mg par jour soit 2 à 6 gélules au cours des repas. Se référer à la posologie recommandée selon le produit. La vergerette du Canada est souvent associée dans des synergies de plantes à visées antirhumatismales, diurétiques ou anti-inflammatoires.
Voie externe
• huile essentielle : quelques gouttes diluées dans une huile végétale en massage sur les zones à traiter.

La vergerette du Canada peut tout à fait être associée à d’autres plantes en infusion pour potentialiser ses actions, par exemple :
• à l’harpagophytum ou le cassis pour l’action antirhumatismale ;
• à la reine des prés ou la bruyère pour l’effet diurétique.


Divers

Les Cherokees utilisent la tige droite séchée de cette plante comme drille pour produire du feu par friction. Ils l'appellent d'ailleurs atsil'-sûñ`tï, « faiseur de feu »