Caille lait, Gaillet jaune, 
Galium verum

Précautions


Le gaillet jaune contient des dérivés coumariniques, des substances toxiques pour le foie. Il est déconseillé aux personnes sensibles au niveau du foie, ainsi que pendant la grossesse et l’allaitement.

En cuisine

Sa capacité à faire cailler le lait sans transmettre de mauvaises odeurs lui a valu le surnom de « caille-lait ».
Le lait caillé peut être utilisé de différentes façons en cuisine. Voici quelques idées :
• Ajoutez du sucre ou du miel au lait caillé pour obtenir un délicieux dessert lacté.
• Utilisez le lait caillé comme base pour préparer des smoothies crémeux et sains.
• Utilisez-le comme ingrédient dans la préparation de gâteaux, de muffins ou de crêpes pour leur donner une texture moelleuse.
• Mélangez-le avec des herbes et des épices pour faire une sauce crémeuse pour vos plats salés.
• Utilisez-le comme marinade pour attendrir et parfumer la viande avant la cuisson.
Le lait fermenté, aussi appelé lait caillé ou lait aigre, est plus facile à digérer que le lait, car le lactose qu’il contient est en partie « prédigéré » par les bactéries responsables de la fermentation. Il constitue donc une alternative intéressante pour les personnes intolérantes au lactose.
Ce produit est également riche en minéraux (comme le calcium) et en vitamines (comme la vitamine D), Grâce à sa richesse en protéines et en glucides, il est une source d’énergie facilement disponible et est l’allié de tous les sportifs !
En plus, le lait fermenté est une source de probiotiques. Les lactobacilles et les bifidobactéries sont capables, entre autre, de réguler la flore bactérienne intestinale, d'activer le bon fonctionnement de l'intestin, d'aider à renforcer le système immunitaire. En plus d'avoir une excellente action sur la flore intestinale, le lait fermenté améliore l’aspect de la peau, car il a une action detoxifiante sur l’organisme.

Propriétés du caille-lait, gaillet jaune

Le gaillet jaune a une propriété dépurative :
il contribue à évacuer les déchets de l’organisme, notamment au niveau des reins et du foie. C’est pourquoi il est conseillé en cas d’oligurie (diminution du volume des urines).
Cette plante est aussi antispasmodique. Elle est utilisée pour traiter l’épilepsie et l’hystérie.
En usage externe, le gaillet jaune agit contre l’eczéma, les démangeaisons et les plaies non infectées, sous forme de cataplasme pour aider à la cicatrisation de plaies, pour atténuer les brûlures et en cas de dartres (lésions cutanées). En gargarismes également, le gaillet jaune peut être utilisé si vous avez une affection vocale.
Le caille-lait peut être employé pour soulager les cystites et si vous souffrez de calculs rénaux ou biliaires,
Cette plante peut aussi être efficace si vous avez des insomnies.
Le caille-lait est également reconnu pour son effet sédatif en cas d’effets neurotoniques (chez les adultes et enfants)
et cette plante est intéressante pour réguler le métabolisme de la glande thyroïde.

L’espèce jaune est conseillée aux femmes allaitantes grâce à ses vertus galactogènes.

Composition

• Flavonoïdes : glucosides du quercétol (isorutoside, palustroside, cynaroside)
• Iridoïdes (aspéruloside, monotropéine, scandoside, acide géniposidique)
• Dérivés de coumarines
• Dérivés d'anthraquinones (traces)
• En raison de la forte teneur en dérivés de coumarines, possible hépatotoxicité

Posologie

Le caille-lait peut s’utiliser en infusion, décoction, tisanes, teinture mère, compresses et pommades. Voici quelques conseils de préparation :
• Infusion : dans une tasse d’eau bouillante, laissez infuser une cuillère à café de caille-lait. Buvez de cette préparation trois fois par jour.
• Décoction : dans un litre d’eau, ajoutez deux cuillères à soupe de fleurs séchées. Portez ce mélange à ébullition pendant cinq minutes et laissez infuser. Cette décoction peut être utilisée comme diurétique. Il traite l'anémie, les maladies rénales ou les troubles de la vessie, les insomnies et les vertiges. Il peut être utilisé en gargarismes pour les affections vocales. On le consomme également pour soigner les états neurotoniques, chez l'adulte comme chez l'enfant. En usage externe, celle-ci peut aussi soulager les brûlures et les douleurs ressenties sur la peau.
• Utilisation interne
• Le caille-lait est un diurétique, un diaphorétique et un spasmolytique. Il a un effet sédatif dans les états neurotoniques et il aide à réguler le métabolisme de la glande thyroïde.