Alkekenge (physalis alkekengi)

Précautions


L'alkékenge est contre-indiqué aux femmes enceintes ainsi qu'aux enfants en bas âge.

Effets indésirables
Lorsqu'il est consommé trop vert, le fruit peut entraîner des troubles intestinaux tels que la diarrhée ; il peut alors également provoquer de la fièvre.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments
Il n'y a pas d'interaction connue avec d'autres plantes médicinales ou compléments.

Interactions avec des médicaments
Pas d'interaction connue.

En cuisine


On l'appelle aussi L'AMOUR EN CAGE
Si les fruits mûrs sont comestibles les fruits immatures s’avèrent toxiques car ils comportent de la solanine. C'est une solanacée; Toute la plante, sauf la racine, peut servir à préparer un vin diurétique.
Les fruits peuvent être consommés en salades mais aussi transformés en confiture, gelée, marmelade ou encore être incorporés dans des tartes, clafoutis ou tout autre gâteau.

Propriétés

En phytothérapie, on utilise le fruit de l'alkékenge

La tradition lui reconnaît un usage dans le traitement de la goutte et des œdèmes du fait de son caractère dépuratif (qui purifie le sang par une action diurétique).
On lui reconnaît aussi un effet anesthésiant et anti-inflammatoire contre les douleurs causées par les hémorroïdes lorsque le liquide du fruit broyé est appliqué directement aux parois anales.
Elle est utilisée dans le traitement des rhumatismes, la rétention d'urine, des calculs rénaux. Elle diminue les proportions d'acide urique.
Tiges et feuilles sont plutôt fébrifuges et dépuratives du foie.
On utilise les baies à maturité. Fraîches ou séchées.

Utilisation interne
Diurétique uricolytique ; laxatif ; oxalurique ; dépuratif ; anesthésiant ; anti-inflammatoire ; antirhumatismal.

Utilisation externe
Emollient ; antalgique.

Indications thérapeutiques usuelles
Effet drainant lors des infections urinaires, les lithiases. Lutte contre la goutte ; traitement des oedèmes ; effet anesthésiant en cas d'hémorroïdes ; traitement des calculs biliaires et rénaux.

Autres indications thérapeutiques démontrées
Rhumatismes.

Composition

Polysaccharides ; caroténoïdes ; vitamine C ; acide citrique ; principes amers stéroïdiques ; physanols.

Posologie


En infusion : faire infuser 20 à 30 g de baies mûres d'alkékenge dans 1 l d'eau. Boire de 2 à 3 tasses par jour.

En décoction : 40 à 50 g de baies mûres dans 1 l d'eau. Faire bouillir pendant cinq minutes puis laisser infuser durant dix minutes à feu doux. Boire de 3 à 4 tasses par jour.

En poudre : 1 à 2 g de poudre de baies séchées à utiliser comme diurétique.

En usage externe : utiliser le liquide du fruit broyé en application directe sur les parois anales pour lutter contre les douleurs provoquées par les hémorroïdes.

On peut utiliser l'alkékenge en décoction en usage externe pour un effet calmant et adoucissant : mettre de 60 à 120 g de plante par litre d'eau. On l'applique comme une lotion ou avec des compresses.